4 aides pour financer la création de votre site web

67 % des entreprises possèdent un site web (source : INSEE, chiffres 2017). Créer un site internet peut représenter un investissement important selon la solution de développement choisie. En tant qu’entrepreneur, de quel accompagnement financier pouvez-vous bénéficier pour la création de votre site web ? Quelle démarche entreprendre afin de financer votre projet de site web ? CCI, CFE : à quel réseau d’entrepreneurs s’adresser pour un conseil sur le choix des subventions et prêts ? Suivez nos conseils pour obtenir des aides pour créer un site internet.

4 aides financières pour la création de votre site web

Disposer d’un site web est indispensable au développement de l’image et de l’activité de votre business. Étude de marché, design, gestion de la communication, référencement, le coût d’un site internet peut s’avérer élevé. France Num, pôle de transformation numérique des PME et TPE, recommande notamment 4 aides financières aux entrepreneurs.

Le chèque numérique

Le chèque numérique est délivré généralement par les régions pour rembourser partiellement les dépenses immatérielles. Il subventionne votre projet de site internet à hauteur de 50 % du montant HT. Cette aide est éligible à tout projet de transformation numérique, notamment :

  • au développement de site web ;
  • au lancement de commerce en ligne ;
  • à la stratégie marketing sur réseaux sociaux ;
  • à l’accompagnement au référencement.

Le chèque numérique est cumulable avec des prêts. Cette aide est versée par la région sur justificatif, une fois la facture de la prestation payée. N’étant pas disponible dans toutes les régions, renseignez-vous localement. Le chèque numérique peut porter un autre nom selon la région.

Le crowdfunding, ou financement participatif

En 2019, les entrepreneurs représentaient 64 % des bénéficiaires de financement participatif de projets (source : Baromètre 2019 Financement Participatif France & MAZARS). Les contributeurs leur ont versé 775 millions d’euros sous forme de dons, investissements ou prêts nommés crowdlending. Lescontributeurs aux projets sont soit des investisseurs, soit des particuliers.

La démarche est simple : l’entreprise met en ligne son projet sur une plateforme de crowdfunding. Les contributeurs consultent la page de votre projet et s’il leur plaît, ils y apportent leurs contributions financières. Attention cependant aux sites d’arnaques se faisant passer pour des plateformes de crowdfunding. France Financement Participatif et l’AFIP recensent les partenaires fiables et alertent sur les sites arnaques. Consultez également les conseils de la CCI sur le crowdfunfing.

L’échange interentreprises de biens et prestations de service

L’échange interentreprises, ou barter,est aussi basé sur l’économie collaborative, mais sans transactions financières. Un entrepreneur désirant un service ou un bien échange un service ou un bien de valeur équivalente. Votre entreprise peut ainsi financer son projet de création d’un site web sans toucher à sa trésorerie. L’échange interentreprises s’effectue en unités de compte réseau (UCR) ou unités de comptes internes (UCI).

Pour pratiquer le barter dans votre entreprise, la démarche est également simple. Vous passez soit par votre réseau de partenaires habituels, soit par des plateformes en ligne. L’avantage des plateformes en ligne est qu’elles bénéficient de réseaux étendus. Le choix des biens et services est varié. La recherche et la gestion des biens et services sont plus faciles. La CCI Paris Ile-de-France propose la mise en place du réseau CCI Entraide sur ce principe du barter.

Le Prêt croissance TPE de Bpifrance

Les prêts et garanties pour développer son business constituent aussi des aides pour créer un site internet. Le Prêt Croissance TPE de Bpifrance soutient le développement des entreprises de moins de 50 salariés. Il finance notamment l’emploi et les investissements immatériels comme le digital, la communication ou la formation. Le Prêt Croissance TPE varie de 10 000 € à 50 000 €. Sont éligibles les entreprises morales de 3 à 50 salariés immatriculées au RCS depuis plus de 3 ans. Il est disponible dans 9 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Centre-Val de Loire, Guadeloupe, Grand-Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Occitanie.

Pensez aussi au microcrédit pour développer l’activité de votre entreprise. Demandez conseil à votre CCI, CMA ou URSSAF afin d’obtenir des aides pour créer un site internet. Retrouvez le détail de toutes les aides disponibles pour financer votre projet numérique sur France Num.

Pour en savoir plus sur la création de sites web, vous pouvez consulter ces pages :

Retour haut de page